Trouver un emploi en Suisse sans diplôme reconnu, c’est possible !

Vous avez fait le choix d’arrêter l’école professionnelle OU un événement inattendu a fait que vous n’avez pas pu obtenir un Certificat Fédéral de Capacité (CFC) (exemple : maladie, décès d’un proche, réorientation professionnelle, etc.) et vous vous êtes retrouvez sans diplôme reconnu en Suisse ? Pas de panique ! Vous êtes loin d’être seul/e dans cette situation !

L’une des raisons principales est le décrochage scolaire et ceci est une réalité. Un événement inattendu peut arriver à n’importe qui mais cela ne signifie aucunement que les personnes non-diplômées n’ont pas d’ambition. Bien au contraire!

Soyez prêts à éliminer un énième cliché ! Il existe de nombreux domaines d’activités et professions pour lesquels le niveau d’études pas assez élevé et le manque de diplôme ne sont pas des critères rédhibitoires.

En exemple, 5 métiers dans lesquels il est possible de trouver un emploi à temps complet ou à temps partiel :

Caissier/ère dans un supermarché (Coop, Migros,Manor, Denner, Aldi)
Livreur/euse à domicile (Pizzeria, marchand de glaces et de surgelés)
Manutentionnaire (Prodega, Lehnherr, Aligro)
Agent/e de sécurité (EGS Sécurité, Protectas)
Employé/e de succursales (Aldi, Manor, Coop)

Il arrive que les recruteurs accordent moins d’importance au niveau d’études et préfèrent s’orienter sur du long terme en aidant à anticiper la capacité du candidat, à l’intégrer efficacement à son épanouissement au sein d’une équipe et dans ses relations extérieure afin d’élargir son réseau. 

N’oubliez jamais ! En faisant preuve de volonté et de détermination, vous optimiserez toutes vos chances pour trouver un emploi sans diplôme reconnu en Suisse.

LA RECONNAISSANCE ET L’ÉQUIVALENCE DE DIPLÔMES ÉTRANGERS

 -Il existe des métiers réglementés et non-réglementés. Cette différence est importante pour la reconnaissance professionnelle des qualifications étrangères. Cependant, la consigne de la pratique professionnelle ne doit pas être confondue avec la consigne de la formation professionnelle.

 

La première détermine les exigences d’un emploi et la deuxième cerne le contenu et le déroulement d’une formation.

 

Métiers réglementés :

Cela veut dire que pour pratiquer ces professions sur le territoire suisse, il est nécessaire d’avoir un diplôme officiellement reconnu. Pour les professions réglementées, une procédure de reconnaissance est obligatoire. A ce moment là. les autorités compétentes décident de l’équivalence du diplôme étranger avec le diplôme/certificat suisse.

Voici 3 exemples de métiers réglementés :

Enseignant/e
Assistant/e en soin et santé communautaire
Conducteur/trice de taxi

Métiers non réglementés :

Dans le cas d’un métier non réglementé, il n’est pas nécessaire de faire reconnaître son diplôme étranger. L’employeur décide de manière seule de l’équivalence d’un diplôme étranger.

 

Sources : https://bit.ly/2Ju3JTb / https://bit.ly/2Jv71Wu 

Noémie Kohler, Assistante marketing stagiaire

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

Contactez-nous