Le temps de travail en entreprise

L’évolution du temps de travail en Suisse

 

Lors de l’ère préindustrielle, les horaires de travail étaient très variables. Ils suivaient l’évolution du niveau de commandes et du temps nécessaire au bon accomplissement des tâches. Le stock était rare, il fallait donc travailler au jour le jour afin de s’adapter aux exigences des clients.

De ce fait, le temps de travail à cette époque était bien plus court que celui des époques suivantes (époque industrielle et contemporaine).

La révolution industrielle fut le déclencheur d’une augmentation du temps de travail.

C’est en 1848 que la première loi sur les fabriques est approuvée, introduisant une semaine de travail de 78h. Puis, 20 ans plus tard, une modification de la loi introduit une réduction d’une heure de travail par jour pour un total de 72h par semaine, samedi compris.

A la suite de ces modifications, plusieurs changements ont encore eu lieu, favorisant toujours la réduction du temps de travail jusqu’à atteindre 59h hebdomadaire en 1910.

Mais c’est bien les effets de la première guerre mondiale qui déclencheront une série de contestations. 250’000 travailleurs sont dans la rue pour manifester leur désaccord à la suite des conséquences économiques de la guerre. En effet, elle a apporté à certains entrepreneurs d’énormes bénéfices, à l’agriculture une conjoncture qui n’avait pas été aussi favorable depuis longtemps et, à la classe ouvrière, la pauvreté.

Les organisations ouvrières, dont les sollicitations n’aboutissaient pas auprès des autorités, commencèrent à envisager la grève comme moyen de pression politique. Rassemblant les principaux fonctionnaires syndicaux et représentants des partis ouvriers, ils adressèrent plusieurs revendications, accompagnées de menaces de grèves, au Conseil fédéral. Les autorités commencèrent alors à prendre ces démarches en considération.

En 1920, la semaine de travail de 48 heures est introduite pour toute personne sous contrat. C’est la première victoire du peuple Suisse d’après-guerre.

Actuellement, Les données fournies par l’Office fédéral de la statistique nous montrent que la moyenne hebdomadaire de travail est de 41 heures.

La limite maximale fixée par le secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) pour une durée maximale de travail hebdomadaire est de 45 heures.

 

Les conséquences de cette évolution

 

Résultant des différentes lois entrées en vigueur depuis la fin de la première guerre mondiale, nous constatons une nette diminution du temps de travail annuel par employé, passant de 2400 à 1600 heures de travail de 1950 à 2010, soit une diminution globale d’environ 1h30 de travail quotidien.

Divers facteurs expliquent cette diminution : 

  • Augmentation des congés payés, passant de 1.5 semaine en 1950, contre 5 semaines en moyenne à l’heure actuelle. 
  • Augmentation du nombre de jours fériés passant de 5 en 1950 à 9.5 aujourd’hui. 
  • Diminution du temps de travail hebdomadaire en entreprise, passant de 49h en 1950 à environ 42h aujourd’hui.
  • Développement du travail partiel depuis les années 1960, notamment grâce à la participation croissante des femmes dans le monde du travail à temps partiel (à l’heure actuelle, 60% des femmes travaillent à temps partiel).

 

Sources :

L’emploi suisse sous la loupe

Combien d’heures travaillez-vous par semaine ?

La loi fédérale sur le travail en Suisse

L’aménagement du temps de travail

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

Contactez-nous