STORYTELLING : COMMENT LE VIVRE TOUS LES JOURS ? (OU PRESQUE)

Il était une fois… maintes histoires débutent avec ces quatre mots et pourtant peu de fois nous réalisons l’impact que cela peut avoir dans notre quotidien. En effet, même sans l’utilisation de cette phrase culte, il nous arrive souvent de conter des histoires sans même nous en rendre compte. Que ce soit volontaire ou non, c’est une pratique qui émerveille souvent le public quel qu’en soit le sujet. Il y en a pour tous les goûts, par exemple, si vous tapez « histoire » sur Google il y aura environ 1 130 000 000 résultats, sur d’autres moteurs de recherche comme Bing et Yahoo entre 62 000 000 et 64 000 000 résultats, mais nous savons tous que derrière chaque recherche, idée ou partage, il en découle une histoire. Plus elle est personnelle et forte, et plus l’impact sera conséquent.

Maintenant, beaucoup de gens attendent d’avoir une certaine influence avant de raconter leur parcours avec pour résultat une ovation sans précédent dans leur vie. Et si nous n’attendions pas le succès ou d’avoir un large réseau pour inspirer par notre vision et notre histoire la vie d’autrui ? Gagnons du temps, gagnons du sens, gagnons en expérience, gagnons en histoire avant de gagner uniquement de l’argent. Ne dévalorisons pas ces petits détails qui nous passent à côté car on est trop pressé par le fait de conquérir et trop lent pour conter. Vivons-le tous les jours, exprimons-nous tous les jours, partageons tous les jours, avec des proches, des inconnus, notre entourage, peu importe ! Vivons-le tous les jours sans avoir peur d’en faire trop. Si l’on devait comparer le storytelling à quelque chose, nous le comparerions à la danse, sans un peu d’extra, les déhanchés ne seraient pas les mêmes.

Si nous transformions quelques peu nos « il était une fois » par « aujourd’hui sera la fois » cela amènera plus de projets, plus d’objectifs, plus de motivation. Ce n’est pas pour rien que, sur LinkedIn par exemple, les publications les plus likées sont celles qui montrent un parcours professionnel, un nouveau chapitre professionnel, un début d’entreprenariat. Tout ceci nous laisse bouche bée et nous encourage, soit de continuer sur notre lancée soit de changer totalement de voie professionnelle.

Dans un monde où tout va si vite, prenons le temps de transmettre, prenons le temps de conter.

Idalberta Clarisse Cristovao, assistante marketing stagiaire 

« Le temps devient humain dans la mesure où il est articulé de manière narrative ; le récit est significatif dans la mesure où il dessine les traits de l’expérience temporelle. »

Temps et récit – Paul Ricoeur