LA RÉALITÉ VIRTUELLE : BIENTÔT IMPLANTÉE DANS TOUS LES SECTEURS D’ACTIVITÉS

En revenant quelques septante années auparavant, nous pouvons constater que la RV (réalité virtuelle) a été inventée par un Monsieur nommé Morton Heilig, connu pour ses productions de film. Il a, de ce fait, créé une sorte de boîte dans laquelle une personne pouvait regarder la projection du film individuellement et y être immergé à l’aide de vibrations du siège et à une ventilation.
Au cours des années 60, beaucoup d’essais ont été effectués, mais ce n’est qu’en 1968 que le premier casque à réalité virtuelle a vu le jour, grâce à Ivan Sutherland et David Evans.

A travers les années, ou même les décennies, la réalité virtuelle a beaucoup évolué et va continuer à se développer. Grâce aux avancées technologiques et aux opportunités d’accroissement qui se présentent dans le monde d’aujourd’hui, il est bien plus facile de s’implanter sur le marché international et ce « marché a atteint une valeur de 17,8 milliards de dollars en 2018 ; ce taux de croissance impressionnant pourrait rester stable jusqu’en 2021 », selon le site « une réalité virtuelle. » De plus, elle est maintenant accessible au grand public pour environ cent euros.

En 2017 la RV a connu son plus grand essor et s’est détachée de ses secteurs traditionnels, à savoir les jeux vidéo (sur Wii et sur Nintendo) et le 7ème art, tout en prenant de plus en plus d’ampleur dans notre quotidien. En effet, avant, les personnes étaient réticentes à l’idée de devoir porter un casque car cela ne leur inspirait pas confiance. Mais aujourd’hui, c’est un marché de niche pour plusieurs entités. Que ce soit dans le domaine de la santé, de la défense, de l’automobile, du tourisme, des spectacles ou encore du recrutement, nous pouvons constater une réelle implantation et évolution de la réalité virtuelle.

Notre façon de consommer, acheter et revendre change également petit à petit. A savoir que de plus en plus de personnes achètent des meubles, un appartement, une maison, des produits de beauté après l’avoir essayé et visualisé avec un casque de réalité virtuelle. Ensuite, pour construire des voitures, par exemple, le domaine automobile gagne un temps fou (1 mois contre 4 mois avant) pour concevoir les prototypes.
En médecine, on peut dire que la RV peut être une thérapie (comme l’hypnose) qui permet de soulager des maux, des handicaps tant physiques que mentaux, car les émotions sont également éprouvées lors des séances. Pour l’instant, c’est très utilisé en chirurgie, en dentisterie, en réadaptation, en psychothérapie ou encore dans le traitement des phobies. Un investissement d’environ 3 milliards d’euros est prévu pour 2020 dans ce secteur.
A des fins de formation, la RV aide à la pratique car les étudiants peuvent apprendre à bien gérer différentes situations, à améliorer leur posture, leur écoute, leur communication et la RV leur permet d’envisager plusieurs scénarios possibles. C’est donc un « must » pour ceux qui sont en ingénierie, en médecine et en commerce pour se plonger dans le monde du travail.

Il faut tout-de-même prendre garde : la réalité virtuelle ne remplace en rien la vie réelle. La RV reste une technologie que certaines personnes ne peuvent pas supporter dû aux risques cardiaques provoqués par les sensations. Aussi, attention de garder sous contrôle les addictions qui peuvent être déclenchées chez les enfants, ou encore leur isolement et une perte totale de sociabilité. Comme tout dans la vie, il faut avoir un bon équilibre pour notre bien-être.

Idalberta Clarisse Cristovao, assistante marketing stagiaire 

« La réalité virtuelle sera une technologie importante. Je suis assez confiant à ce sujet »

– Mark Zuckerberg