Coronavirus 2020 : Pour ou contre le port du masque en emploi en Suisse

Pour commencer, le port du masque n’est pas obligatoire dans le cadre du travail, mais il peut le devenir si, dans une entreprise, il est impossible de respecter les mesures barrières. Dans ce cas-là, le patron a l’obligation de fournir des masques en quantité suffisante. Il est également vivement conseillé de mettre en place des panneaux explicatifs dans les locaux, afin d’informer les personnes sur leur utilisation.

L’emploi de masque et tout autre moyen de protection est indispensable dans certains jobs, pour d’autres en revanche, ceux-ci sont seulement recommandés.

Chez Myflore, nous avons mis l’accent sur la sécurité. C’est pourquoi, il y a au minimum 1.50 mètre entre chaque poste. Grâce à cela, nous pouvons nous permettre de travailler sans masque ni gant. Nous désinfectons l’ensemble du bureau quotidiennement et nous faisons le nécessaire afin d’avoir le moins possible de contact entre collaborateurs.

Les employés de certaines entreprises, comme celles dans le domaine médical et alimentaire, doivent porter un masque et des gants au quotidien. Dans ces domaines, ils en ont l’obligation, Coronavirus ou non.

Mis à part le fait de respecter la distanciation sociale au travail, il existe un autre moyen d’éviter le port du masque, il s’agit du télétravail. Pour ce faire, vous devez pouvoir travailler à la maison, que votre fonction le permette et que votre employeur soit d’accord. Cette manière de faire permettrait de ralentir la propagation du virus. Ceci n’excluant en rien de respecter les gestes barrières en dehors du travail.

Ce qu’il faut se rappeler, c’est que toutes ces précautions, bien que coûteuses et longues permettent de profiter d’un lieu de travail saint et en toute sécurité. Voilà ce qui est le plus important !

Utilisation des masques : 2

  • Avant de mettre le masque d’hygiène, se laver les mains avec de l’eau et du savon ou avec un produit désinfectant.
  • Mettre avec précaution le masque de manière à couvrir le nez et la bouche, puis le serrer afin qu’il épouse bien le visage.
  • Ne plus toucher le masque après l’avoir mis. Après chaque contact avec un masque d’hygiène usagé, par exemple en l’enlevant, se laver les mains avec de l’eau et du savon ou avec un produit désinfectant.
  • En cas de disponibilité limitée, les masques d’hygiène (type II ou type IIR) peuvent être portés jusqu’à 8 heures de temps, même s’ils sont humides.
  • En principe, 1 masque au maximum devrait être porté pour une période de 8 heures et au maximum 2 masques pour une période de 12 heures.

Selon un sondage en Suisse, sur les 1682 personnes interrogées, la majorité pense que le port du masque au travail ne devrait pas être obligatoire. En effet, ils sont 37% à avoir jugé qu’il faut contraindre les masques au bureau. Pour la plupart des gens, tant que la distance de sécurité est respectée, il n’y a pas besoin d’obliger le port du masque.1

Colin Racine, assistant marketing

1https://www.24heures.ch/suisse/obligation-porter-masque-convainc/story/31921172

2https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/information-fuer-die-aerzteschaft/schutzmassnahmen.html#-437625266

«L’avantage d’un événement est qu’il vit avant, pendant, et après le jour J.»

– Ilithyia